Conseil Municipal de la commune de Noirmoutier en l'île

13 mars 2015 - ALTERNANCE NOIRMOUTIER

Question Orale de Jean-Michel LAURENCE - N° 15/2015

Liberté d'expression

Comme vous vous en souvenez certainement, monsieur le maire, je suis intervenu dans cette enceinte, il y a un presque un an, le 28 mars 2014, pour vous poser des questions simples sur votre exercice du pouvoir.

J'invite d'ailleurs tout le monde à relire l'intervention que j'ai faite ce jour là sur les sites internet de la commune ou de l'association "Alternance Noirmoutier", pour constater hélas qu'il n'y a pas de changement dans votre façon de fonctionner.

Il y a un an, au lieu de répondre précisément aux questions que je vous posais, vous aviez

« botté en touche » pour reprendre une expression de rugby . Je vous cite: "Est-ce que je vous ai interrompu pendant votre "diatribe" ? - Non... - "Je suis favorable à la liberté d''expression".

Ce fut hélas votre seule réponse de forme à mes nombreuses questions de fond.

Du coup, vous, qui vous dites véritablement attaché à la liberté d'expression, pourquoi êtes vous passé maître dans l'interruption de parole au sein même de ce conseil municipal et tout particulièrement le 3 février dernier ?

Pourquoi êtes vous encore à tergiverser sur l'expression écrite des conseillers communautaires des trois oppositions barbatrines et Noirmoutrines au sein du bulletin intercommunal?.

Pourquoi manipulez vous les dates de publication du bulletin municipal en demandant un préavis de six semaines pour l'expression des oppositions afin de rendre leurs propos caduques devant l?actualité ?

Pourquoi cachez vous le sommaire du bulletin municipal jusqu'à sa date de parution ?

Pourquoi reléguez vous en fin de bulletin et avec une taille de police à peine lisible l?expression de l'opposition ?

Reste, peut-être, ensuite à assumer cette liberté d'expression, ai-je pensé.

Devons-nous par exemple, nous, élus, nous autocensurer par moment, limiter notre droit de parole pour ne pas troubler l'opinion générale?

Vous-même, monsieur le maire, vous vous êtes certainement posé cette question en mai 2012. Cette pensée, la vôtre, libre et sincère, cette pensée qui a été mise en ligne sur internet, a déclenché un torrent d'indignation, dans la France entière, elle continue de nous gêner.

Il suffit de taper d'ailleurs, trois ans après, les mots "maire" et "Noirmoutier" ou mieux votre prénom et nom, sur google pour retrouver trace, en première page, de votre pensée. Vous avez été dépassé par vos propos et surtout par le tollé qu'ils ont généré vous obligeant, à la demande urgente des instances de l'UMP, à présenter vos excuses, vos regrets pour ce que vous avez vous -même alors qualifié de "maladresse".

Au regard de votre expérience malheureuse passée, mais aussi de votre ouverture aux autres qui ne pensent pas comme vous, c'est à dire nous représentant de l'opposition - une ouverture déclarée mais non suivie d'actes - qu'elle est, monsieur le maire, votre réflexion actuelle sur ce thème de la liberté d'expression, et plus spécialement l'expression des élus?

Avez vous conscience des progrès qu'il vous reste accomplir ?

Jean-Michel LAURENCE

INFOS

Prochain Conseil Municipal

le 14 novembre 2017

19h00

 

Le Canard de l'Ile N°8

 

 

 

Retrouvez nous sur FaceBook

Page Alternance Noirmoutier

et...Partagez avec vos amis !!!

Liens Utiles

Commune de Noirmoutier

Communauté de communes

de L'ile de Noirmoutier

Conseil Général de Vendée

Région Pays de Loire

www.toplien.fr

france-politique.fr