Intervention conseil municipal du 13 mars 2015

Sur approbation du compte-rendu du 17 décembre:

Quatre observations:

1) Dans mon intervention sur le budget page 6 et 7, de nombreux passages ont été coupés: sur les dépenses du personnel, le cout des études pour rien, la constante augmentation des prestations extérieures atteignant 816.000 euros etc... Vous allez me dire qu'il s'agit d'une synthèse. Je souhaiterais que cette synthèse soit équitable. qu'il n' y ait plus deux poids et deux mesures. Mon intervention sur le budget a été résumée en 31 lignes alors que votre réponse a été résumée en 74 lignes. Un peu plus d'équité dans la synthèse ne pourrait pas nuire à notre volonté commune de servir la liberté d'expression. Je demande ainsi que les passages coupés soient réintégrés à ce compte-rendu.

2) Page 21 à propos de la vente du Souk. Je souhaitera que mes propos ne soient pas détournés et que vous assumiez monsieur le maire les vôtres. J'avais indiqué mot pour mot: "J'imagine enfin qu'avant de procéder à cette vente, vous avez demandé à vos services, de bien tout vérifier, au niveau cadastral notamment. Pouvez vous monsieur le maire nous rassurer sur ce point en nous disant que tout a été bien vérifié afin que cette vente, une fois réalisée, ne pose aucun problème dans l'avenir?"

Voici votre résumé: "Enfin M. Laurence demande si les services de la mairie peuvent faire une vérification cadastrale du bien pour voir si aucun problème n'existera par la suite".

Non. Je ne vous ai pas demandé si les services de la mairie pouvaient faire une vérification. Je vous ai demandé, à vous, si vous aviez fait votre travail, de vérification auprès de vos services; avant de nous proposer cette vente afin de nous garantir qu'il n'y ait pas de problème dans l'avenir. Ce qui n'est pas tout à fait la même chose. Je sais bien que dès qu'il y a un problème ce n'est jamais de votre faute, mais sur cette vente du souk je pense vous avoir suffisamment éclairé sur d'éventuels problèmes à venir pour que vous assumiez votre responsabilité dans cette affaire. Je demande donc la modification de cette phrase.

3) page 27, j'aimerai être sûr qu'il n'y a pas eu une faute de frappe dans votre réponse à Mme Berthet sur le PPRL: avez vous bien déclaré? "Monsieur le maire déclare que le Plan proposé par l'Etat semble plus réaliste et ne semble pas apparaître comme excessif.." Vous avez bien dit réaliste ou irréaliste?

4) J'observe que ce compte-rendu est signé en date du 5 janvier 2015. Comment peut-il être signé à cette date puisque vous avez vous-même affirmé qu'il n'avait pas été encore signé lors du dernier conseil municipal du 3 février dernier?

Compte rendu 3 février:

Quatre observations:

1) vous avez soigneusement enlevé notre échange en début de conseil où vous avez déclaré "indignes" mes propos en m'interrompant avant de clore le débat.

Vous n'assumez visiblement pas le fait de m'avoir brutalement interrompu avant de clore le débat d'où l'absence de la moindre trace de cet échange. Je souhaite que cet échange, qui a eu lieu, soit retranscrit.

2) Page 4, vous avez déclaré que sous votre précédent mandat 100 logements avaient été créés. Je vous ai demandé la preuve de ce chiffre avec la liste de ces logements. Cette ne figure pas dans le compte-rendu. Je vous avais également demandé" le pourcentage des réalisations que vous aviez initié en faveur du logement par rapport aux projets initiés sous les équipes municipales précédentes (celles de MM. Dauptain et Chardonneau)? Il ne figure pas ma question ainsi que votre réponse qui était de "85%" de projets disiez-vous, initiés par vous -mêmes. Je souhaiterai que mes questions et votre réponse figurent dans notre compte-endu puisque nous les avons prononcées.

3) page 9, vous avez déclaré à propos des lutins:" Il était trop juste d'informer l'ensemble des acteurs concernés". C'est pour cette raison que le bureau municipal a voté à l'inverse de ce que la commission finances avait pourtant décidé à l'unanimité. Ce que j'ai regretté. Or dans le compte-rendu de cette même commission finance, il figure une chose assez rare pour être signalée: il figure la décision du bureau municipal où il est indiqué noir sur blanc le contraire de ce que vous avez déclaré ici-même: (je cite) "un mail sera adressé à l'ensemble des employeurs pour les informer de ces modifications". Vous ne respectez donc pas, non seulement, l'avis de la commission mais également votre bureau municipal !

Autre point croustillant: ce compte-rendu de la commission indique votre présence à cette réunion alors que vous n'étiez pas là, ce qui constitue une irrégularité de plus. Pouvez vous nous présentez la feuille d'émargement prouvant votre présence à la commission finance du 19 janvier dernier?

4)page 14 y a t'il une erreur de frappe?. on peut lire à propos du PPRL: "Monsieur le maire déclare que pour que ce document soit réalisable, efficace, il doit être compris. Et pour être compris il doit être réaliste. C'est pour cela qu'en l'état actuel, ce document n'est pas acceptable". Le PPRL, est il à vos yeux réaliste ou irréaliste? Votre avis semble avoir changé en l'absence d'un mois.

POINT 1 et 21: préemption de terrains pour réserves foncières à long terme

Enfin !

Vous semblez, enfin, avoir compris l'urgence d'agir maintenant, dans une vision d'avenir, comme l'avez si bien fait vos prédécesseurs MM. Dauptain et Chardonneau. il s'agit, lors de ce conseil, de deux préemptions importantes pour des réserves foncières sur du long terme.

Pour information, après enquête menée auprès de MM. Jacques Sourisseau et Maurice Chardonneau, vos propos du 3 février dernier, comme quoi vous aviez initié vous-même "85% des projets de logements", vos propos sont complètement faux. Vous avez raconté des histoires à notre conseil. Et vous le savez parfaitement:. comme les paroles s'envolent mais que les écrits restent. ... Vous supprimez les traces écrites de vos propos mensongers pour ne pas devoir les assumer.

La vérité est simple: les projets suivants n'ont pas initié par vous:

La conserverie, les Boisonnelles (Dauptain);

? La Bourrine, les Chevrettes, mairie du Vieil ; les Longues Pièces, La frelette (Chardonneau)

tout comme La Touche et Molière

Etaient également dans les cartons avant le départ de l'équipe Chardonneau :

? Le terrain de rugby de l'Herbaudière

? Une partie de Champ Marteau préemptée

? La Borderie

? Ecole Richer, où quelques logements auraient pû être dédiés à la location

Combien de terrains significatifs ont été préemptés pour l'avenir sous votre précédente mandature ? Zéro.

(le maire m'a alors coupé une nouvelle fois la parole à ce moment et m'empêcher de poursuivre mon propos, évoquant le fait qu'il détenait la police de l'assemblée, je n'ai donc pas pu dire la suite que je vous livre pour information).

Sur le site des Sorbets, avec un peu d'audace et une réelle volonté politique vous auriez prfaitement pu tout raser et construire des logements pour nos jeunes. Une piste que vous n'avez pas privilégié.

- Vous connaissez enfin parfaitement les conséquences de cette non politique de logement : baisse de la population (-600 habitants au dernier recensement connu) et le vieillissement de notre population. Quoique vous disiez, nos jeunes partent habiter sur le continent à Saint-Urbain, à La Barre de Monts. Par ailleurs, deux de nos classes vont probablement fermer à la rentrée prochaine.

Face à ce constat alarmant, il aura fallu du temps mais vous semblez avoir enfin compris.Il aura fallu attendre 7 ans. .. Mais restons positifs: Mieux vaut tard que jamais.