Conseil municipal de Noirmoutier en l'Ile, 3 février 2015 ALTERNANCE NOIRMOUTIER

Question orale de Jean-Michel Laurence

PPRL et transparence...

Le 29 janvier dernier M. le Préfet de Vendée a présenté à notre population le PPRL de l'Ile de Noirmoutier. Au cours de cette réunion, vous avez évoqué "une avancée notable" de ce plan par rapport à l'ancienne version. Vous avez également livré les éléments d'information suivants:

1) L'Etat a travaillé avec le même bureau d'études que le vôtre, celui de la Communauté de communes.

2)Vous avez, vous-même, participé à tous les comités de pilotage et comités techniques, nécessaires à l'élaboration de ce document

3) Je vous cite, "vos demandes avaient été entendues"...

4) Ce travail a été réalisé en étroite collaboration avec les élus de l'île.

Je tiens à préciser que ce dernier point est inexact. Les élus de l'opposition municipale et communautaire- qui représentent un peu plus de 1300 Noirmoutrines et Noirmoutrins- n'ont hélas pas été invités, par vous, à faire partie de ces comités techniques et de pilotage. Je le regrette vivement.

Au cours de cette réunion, M.Gibier, Maire de Barbâtre, M. Chantoin, Maire de l'Epine, M.Oudin, conseiller général du canton, ainsi que le président du collectif de défense des intérêts des particuliers, des professionnels et des propriétaires de l'Ile de Noirmoutier, ont estimé que ce plan était soit "irréaliste", soit au minima "peu satisfaisant".

Interpellé, M. le Préfet a répondu. Il a notamment expliqué que ce PPRL avait pour base les études de danger réalisées par vos services. Il vous invitait même à largement diffuser ces documents de référence afin que chacun puisse apprécier concrètement les risques encourus.

Autre point: M. Philbert Palvadeau, maire honoraire de la Guérinière, a également posé une question simple: "C'est un véritable tsunami qui est imaginé avec ces cartes. Et s'il y a un tsunami, où doit se rendre la population pour trouver refuge?". M. le Préfet a répondu qu'il vous appartenait d'élaborer et de diffuser un plan communal de sauvegarde.

Au regard de la gravité de cette problématique, je souhaite, tout d'abord, connaître votre position sur ce PPRL dont vous avez participé étroitement à l'élaboration. Allez-vous le soutenir en faisant preuve de responsabilité?

D'autre part, quand et sur quel support allez vous diffuser les études de danger réalisées par vos services? Et surtout, quand et comment le plan communal de sauvegarde de Noirmoutier - ainsi qu'un exercice grandeur nature- seront-ils concrètement mis en oeuvre?