Communiqué de presse

 

 

Objet : annulation surprise du conseil municipal du 9 mai !

 

 

Un conseil municipal était prévu le 9 mai à 19 h. Nous avons appris par un coup de téléphone de la mairie survenu à 14 h 30 ce même 9 mai que le conseil était... annulé ! La raison évoquée : un problème de transmission de convocation liée à la dématérialisation mise en place par la municipalité pour laquelle nous avons  voté contre (nous continuons, en ce qui nous concerne, de recevoir la convocation papier). Autre information transmise : ce conseil n'est pas reporté mais annulé ! Le prochain conseil est programmé le 27 juin prochain.

Quel mépris !

  • Nombre de conseillers avaient, comme nous-mêmes, dû modifier leur emploi du temps personnel pour se rendre disponibles pour cette réunion.

  • Plusieurs questions ne seront pas votées du fait de ce dysfonctionnement entièrement imputable au maire : convention Gratipark à partir du 1er mai, autorisation pour une terrasse quai Cassard à partir du 1er juin, tarifs municipaux, séjours Etoile des mers, vote des subventions, convention pour la folle nuit prévue en mai, etc... sans oublier l'adoption des comptes administratifs !


Tout ceci n'est pas sérieux. Cela montre un amateurisme complet.
La volonté du maire est donc de ne plus servir notre commune pour privilégier sa campagne personnelle aux législatives.

Noirmoutier mérite mieux que ce désordre affligeant et ces pratiques non républicaines consternantes.

Ainsi, force est de constater qu'à Noirmoutier, la République n'est pas en marche mais en net recul. Tous les Noirmoutrins, épris de valeurs républicaines, ne peuvent que le déplorer.

 

Catherine Berthet et Jean-Michel Laurence

Conseillers munipaux de Noirmoutier en l'île